Un nouveau créateur à découvrir,
une rencontre singulière à partager,
des bons plans rien que pour vous
et plein d’autres choses encore.

Abonnez-vous à la newsletter French Mômes
et recevez en exclusivité toute notre actualité made in France.

Petit Bec

 

Et si on colorait l’hiver ?

Cette jolie idée, c’est celle de Petit Bec, une toute jeune marque qui imagine des petites tenues hautes en couleurs
pour les bébés de 0 à 36 mois.

Des verts gris doux et chics, des crèmes délicats, des bleus vifs, des émeraudes profonds… composent une palette gourmande qui donne envie de croquer les tout petits.

Petit Bec c’est une mode mixte, des coupes confortables, un brin rétro.
Une mode pour s’amuser où cardigans, leggings et tuniques se mixent joyeusement et s’accessoirisent de jolis cols
et de béguins de lutins.

Les matières sont nobles : laine mérinos extra fine, popeline de coton et lin ; et la fabrication française particulièrement soignée.

Si l’on n’a plus de bébé à gâter, on peut aussi craquer pour le gilet dame tout blanc avec des petits confettis de couleurs
ou les bandeaux bicolores chics et graphiques, également proposés en taille fille.
Super agréables à porter, tout doux et chauds ces derniers ont vite été adoptés par notre duo.

Et si vous voulez savoir qui se cache derrière cette jolie marque, je vous invite à découvrir un peu plus bas le portrait
de sa créatrice, Olivia qui s’est gentiment prêtée au jeu de l’interview.

petitbec21petitbec17petitbec13petitbec12 petitbec18petitbec15 petitbec14
Crédit photo : French Mômes
Bandeau Petit Bec mousse taille fille et adulte


En mode création

En quelques mots, racontes-nous qui tu es et quel est ton parcours ?
Je suis une fille avec la tête dans les étoiles et les pieds sur terre.
Ce qui fait de moi un être assez complexe, parce que je suis toujours prise entre deux feux.
Je suis l’heureuse maman de 3 enfants de 2 à 8 ans et la créatrice de Petit Bec, une toute jeune marque de vêtements
pour bébés mais pas que…
J’ai une formation juridique de base, je suis diplômée d’un DESS de Propritété Industrielle, et j’ai également un Master
en Management de la Mode et du Design, je suis sortie diplômée de l’Institut français de la Mode en 2006.
Après dix ans dans le développement de décors de vitrines pour Cartier et Louis Vuitton, j’ai décidé de lancer ma propre marque.

Comment est né Petit Bec ? Qu’est-ce qui t’as décidé à franchir le pas ?
Petit Bec est né à l’issu du congé maternité de mon petit dernier, et je peux fièrement dire que Petit Bec est né sur Instagram.
Quand j’ai commencé à poster mes petits tricots et coutures sur Instagram, j’ai reçu des commandes ponctuellement
puis plus fréquemment. Je me suis dit pourquoi pas ! J’en rêvais depuis longtemps sans oser me lancer.

Le style Petit Bec en 3 mots ?
Le style Petit Bec ?
C’est le savant mélange de formes classiques et confortables avec des couleurs Wahou qui fait le twist de Petit Bec

Où trouves-tu l’inspiration ?
L’inspiration est partout, tout le temps. Les couleurs du ciel un soir, un mur avec des volets peints…
Et les matières surtout. Je voue une véritable passion pour associer et assortir les couleurs.

Quelle est ta création signature ?
Je dirais plutôt deux créations signatures : Le béguin et les cols.

Ton rêve pour Petit Bec ?
Que Petit Bec devienne une marque référence et reste toujours une belle histoire.

en mode frenchy

Pourquoi avoir choisi de faire fabriquer en France ?
Créer une petite marque ne peut se faire qu’en Europe. J’ai très vite rencontré de bons partenaires en France qui ont compris l’enjeu de Petit Bec, de petites quantités avec un renouvellement fréquent des couleurs et de propositions.
Ils m’ont suivi et nous partageons une confiance mutuelle.

Quels sont les avantages et les inconvénients du made in France ?
Les avantages sont principalement la facilité avec laquelle je peux me rendre dans mes ateliers pour mettre au point
les prototypes, contrôler la qualité.
Et le souci des finitions qualitatives qui est ancré et qui fait la valeur ajoutée du made in France.
Les inconvénients sont évidemment le coût de la production. Fabriquer en France signifie rogner sur ses propres marges.
A voir la viabilité à long terme du Made in France.

Consommes-tu made in France ?
Je crois que, comme de plus en plus de monde, je fais attention à l’étiquette Made in et à la composition des produits.
Oui, je consomme made in France ou made in Europe le plus possible. Il m’arrive de reposer un vêtement quand le Made in
ne justifie pas le prix par exemple, mais je consomme aussi dans des enseignes à bas prix.

Un coup de coeur made in France ?
Mon dernier coup de coeur made in France ce sont les produits Minois. J’aime tout, l’odeur, le pack, l’univers de la marque.
Et mon fils de 2 ans est fan également, il me tend chaque soir sa petite bouteille de savon pour que je lui en mette dans la main.

en mode enfant

Un lieu kids friendly à nous recommander ?
Je suis nulle en guide et en bons plans, je ne suis pas une maman trendy pour les sorties !

Une sortie que tu aimes faire avec tes enfants ?
Je suis très casanière, j’aime la bulle que j’ai créée à la maison. Mon chéri nous pousse à sortir nous promener au bois.
J’ai la chance de vivre dans un havre de paix juste à côté de Paris. Un vrai bol d’air.

Plutôt maman cool ou maman poule ?
Définitivement maman poule, je suis très présente et je surprotège, au risque d’avoir des enfants peu téméraires et dégourdis. J’ai un peu lâché du lest avec mon dernier, bien mal m’en a pris, c’est un vrai casse-cou.

Ton personnage pour enfants préféré ?
Mafalda. Elle a bercé mon enfance, et j’étais aussi insolente qu’elle petite.
Mes parents s’en amusaient beaucoup, mes profs un peu moins.

Le livre que tu aimes lire à tes enfants ?
Si je ne devais garder qu’un seul livre pour mes enfants, ce serait « Les souris des Quatre saisons » de Jill Barklem.
Un vrai livre pour rêver, avec un univers tellement inspirant. Ma maman les a rachetés pour chacun de ses enfants
pour que nous puissions le transmettre à notre tour.

en mode miroir

Ton occupation favorite ?
Le tricot. C’est une vraie thérapie. J’aime plus que tout ce moment calme où je lance une petite série Netflix (je suis accroc) avec une tisane. Je fais évidemment rêver mon mari dans ces cas là !

Ton rêve de bonheur ?
Je suis très gâtée par la vie, je crois que j’ai déjà beaucoup dans ma hotte.
Mon rêve serait une maison pleine d’enfants… calmes.

Le don de la nature que tu aimerais avoir ?
J’aimerais avoir la main verte. J’adore les plantes et les fleurs mais je ne sais pas m’en occuper. Je les laisse à l’état sauvage, mon jardin est en ruine.

Ta devise ?
Une devise piquée à la tante de mon chéri « tout ce qui vient est bien ». Cette devise convient très bien à ma nature fataliste,
et me permet de me dire que chaque chose a une raison d’exister et que demain sera beau.

petitbec11 petitbec9petitbec5petitbec6petitbec8petitbec3petitbec10